Financement de vos formations


Depuis le 1er janvier 2016, la réforme du financement de la formation continue nécessite de bien maîtriser l’ensemble des nouvelles règles afférentes à vos choix pédagogiques.

Les entreprises ont par ailleurs l’obligation de maintenir leurs salariés à un niveau d’employabilité suffisant, notamment en cas de possibles mobilités professionnelles. Les entretiens annuels d’évaluation l'entretien professionnel sont une période de l’année privilégiée pour échanger avec le salarié et planifier les stages de formation qui restent un des moyens les plus usités par les grandes entreprises.

Rappel :

L'entretien annuel d'évaluation détermine les objectifs alors que l'entretien professionnel recense les besoins en formation et les souhaits de mobilité. Seul le second est obligatoire. Le défaut de mise en œuvre de l’entretien n’est pas sanctionné en tant que tel. En revanche, dans les entreprises de plus de 50 salariés, sera pénalisé l’employeur qui n’aura pas, au cours d’une période de six ans, mené ces entretiens et fait bénéficier le salarié d’au moins deux des trois mesures suivantes :

– formation professionnelle,
– certification ou qualification,
– évolution professionnelle ou salariale.

Cette sanction consiste en un abondement supplémentaire du compte personnel de formation de 100 heures lorsque le salarié concerné occupe un poste à temps plein, et de 130 heures lorsqu’il occupe un poste à temps partiel.

 

Que vous soyez une TPE, une PME, une ETI ou un Grand compte, bénéficiez de toute notre expertise professionnelle pour vous orienter vers la meilleure solution de financement, qu’il s’agisse de formations allant de quelques heures à quelques semaines. De nombreux moyens existent, faire appel à notre connaissance de ces processus est le gage d’un gain de temps qui augmente sensiblement la rentabilité de votre plan de formation.


Parlons-en lors d’un entretien avec notre consultante référente en laissant vos coordonnées sur la fiche de contact. Nous vous recontacterons.